#WindTour2019 РD̩couverte de la venise verte

Rassemblement local – Découverte de la Venise Verte
Du 19 au 22 avril 2019

Petit mot des organisateurs :

Participer à un rassemblement peut parfois donner des idées … Ce fut le cas pour Philippe et Sylviane, qui depuis leur participation au rassemblement en Champagne n’ont eu qu’une seule idée en tête : faire découvrir leur région, le Marais Poitevin. C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous vous présentons cet événement !

Quelques points du programme proposé :

  • Roadtrip par le chemin des écoliers, depuis Tours jusqu’au coeur du Marais Poitevin (avec plusieurs pauses photo le long du trajet).
  • Visite guidée de la maison du Marais Poitevin (histoire du Marais et de ses habitants).
  • Visite de l’Abbaye de Maillezais.
  • Visite en plate du Marais Poitevin.
  • Visite du village typique de La Garette.
  • Visite de l’Asinerie et Savonnerie du Marais Poitevin.
  • Remontée vers Tours par le chemin des écoliers, avec une pause déjeuner le midi, et un trajet étudié pour régaler les yeux.

Compte rendu de l’évènement :

Comme convenu, le vendredi 19, les winders venus du Nord, de l’Est et de la Région Parisienne se sont retrouvés chez Philippe et Sylviane à Tours. Cela a permis de tester l’habitabilité de leur terrasse : les 15 winders empruntant le chemin des écoliers ont pu y déjeuner ensemble. Au menu, une spécialité tourangelle : le pâté de Pâques ; une spécialité indochinoise : le poulet au curry et aux noix de cajou ; une autre spécialité tourangelle : le Sainte Maure de Touraine, et, un dessert de saison bien français : le sorbet.

Après cette pause, bien méritée pour les plus éloignés, nous avons repris la route. Le chemin emprunté pour rejoindre Candes St Martin nous a permis de longer la rive gauche de la Vienne après l’avoir traversée à Chinon. La vue sur la ville et la forteresse, de ce côté de la rivière, est particulièrement belle. Cette petite route, bordée d’arbres, qui n’est plus empruntée que par quelques rares résidents et les cyclistes, nous a fait faire un bond dans le passé. Petite route étroite sur laquelle on ne peut pas rouler vite, arbres en fleurs avec vue sur la rivière qui scintille à travers les feuilles…

Les winders, sous le charme de Candes, de sa collégiale, de ses petites rues étroites menant à un point de vue sur la confluence Loire/Vienne, et de son chemin de halage, se sont un peu attardés avant de reprendre la route de Niort où les attendaient leurs amis du sud-ouest. Après un agréable repas au « Villagio » où Sylvain, un nouveau venu, nous a rejoint chacun a regagné sa chambre, non sans avoir pris un dernier verre de l’amitié au pied de leurs winds.

Samedi matin, de nouveaux adhérents, venus du sud-ouest, Florence et Jean-Yves, nous ont rejoint avant que nous roulions vers COULON à travers le Marais en passant par MAGNE. Nous avions rendez-vous à la Maison du Marais pour une visite guidée par Alexa (non, il ne s’agissait pas de l’enceinte d’Amazon !). Le temps est passé à une vitesse incroyable. Grâce au talent de notre guide, non seulement, nous sommes (presque) incollables sur l’histoire du marais et la vie de ses habitants mais aussi (presque) devenus bilingues avec l’aide de notre vice-président, Julien dont des talents d’interprète en patois maraîchin ne sont plus à démontrer.

Afin d’alléger notre tour de hanche et le coût du séjour, nous avions prévu de pique-niquer le midi. Nous avons tous apprécié ce moment de détente convivial au soleil dans la prairie du parc de l’Abbaye de Maillezais. Celle-ci est située au cœur du Marais à 3/4 heure de Coulon en convoi. La présence du guide nous a permis de mieux visualiser cet espace très particulier situé sur un promontoire qui dominait autrefois le Golfe du Poitou avant que la mer se retire et que les moines assèchent les terres environnantes.

De retour à l’hôtel, en fin d’après-midi, la première Assemblée Générale de l’Association s’est tenue. Le règlement et les comptes ont été approuvés et le bureau a été renouvelé. Des pistes ont été explorées afin de mieux faire connaître l’Association. Les rassemblements à venir ont été évoqués.

Dominique et Pierre, Les derniers nouveaux adhérents étant arrivés, il était temps de partir pour Niort où nous avons dîné d’un repas plutôt fin, après avoir rejoint la place de la Brèche à travers les rues piétonnes. Cela a été un vrai plaisir de voir les nouveaux arrivants (Dominique, Florence, Jean-Yves, Pierre, Cyril et Sylvain) s’intégrer si naturellement et participer activement au concours d’adresse prévu pour animer cette soirée. Les organisateurs de la sortie étant prévoyants, tout le monde a gagné un poncho réutilisable afin de se protéger au cas où la pluie se serait invitée le lendemain.

Le dimanche, les bateliers nous attendaient sur leur barque et nous ont fait parcourir canal, conches et fossés de la Venise verte accompagnés de leurs commentaires et anecdotes pendant une heure et demie. Malgré la fraîcheur du début de cette promenade sous le soleil, les conditions étaient idéales : nous avions parfois l’impression d’être les seuls touristes présents pour admirer cette nature étonnante.

Pour se remettre de tant d’efforts, rien ne vaut une dégustation de troussepinette maraîchine, apéritif aux cerises et autres coulinette à la figue (à user avec modération), accompagnés d’un préfou tiède que le patron des « saveurs régionales » de Coulon nous avait préparée. Après quelques courses sur le marché de Coulon, la fatigue commençant à se faire sentir, le pique-nique s’est un peu prolongé.

Ainsi nous avons pu repartir tranquillement vers St Georges de Rex pour une visite de l’Asinerie du « coq à l’âne » guidés par Quentin, le fils des propriétaires. Nous avons eu la chance de pouvoir caresser deux ânons (trois semaines et un mois et demi) et avons ainsi découvert le baudet du Poitou qui a failli disparaître.  Puis, Cristelle, la propriétaire, nous a fait une démonstration de fabrication de savon au lait cru d’ânesse.

En fin d’après-midi, après le traditionnel apéritif des winders, le dîner au « bistrot Régent » s’est déroulé dans une ambiance bon enfant.  Florence et Jean-Yves nous ont quitté alors que nous retournions vers l’hôtel.

Le lundi a sonné la fin de la récréation. Les participants du Sud-ouest sont repartis chez eux. Pour la première fois depuis que les sorties nationales existent, Laurent a été le premier arrivé chez lui. Les autres sont rentrés en convoi par la nationale avec une pause à Saumur où le restaurant  « La Comédie » les a accueillis. Puis, il a bien fallu se séparer avant de prochaines retrouvailles. Merci à Romain et Thomas ainsi qu’à Colombe et Dominique d’être venus nous retrouver malgré la longueur du trajet de retour pour eux.

4 commentaires sur “#WindTour2019 – Découverte de la venise verte

    1. Bonjour,
      Le départ est prévu à Tours, puis nous faisons un trajet jusque Niort par les petites routes.

      Julien
      Renault Wind Club France

  1. Malheureusement absent à cette date… Amusez vous bien, profitez bien !
    A la prochaine fois j’espère.
    Windement vôtre.
    Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.